Home > Actualités > La Confédération paysanne de Gironde demande un débat sur le ...
Partager sur :
ELECTIONS
30.05.2017

La Confédération paysanne de Gironde demande un débat sur le revenu des paysans

30.05.2017 -
Mesdames et Messieurs les candidates et candidats aux législatives, nous le martelons depuis plusieurs années, nos campagnes vivent une crise sans précédent. Cette crise est avant tout économique et sociale. Elle est le fruit d'une politique agricole ultra libérale. De nombreux paysans ne tirent plus un revenu décent pour vivre de leur métier. Peut-on accepter les suicides des paysans ? Peut-on accepter qu'en France, entre 2000 et 2015, 92 000 fermes - dont 27 0000 en Nouvelle Aquitaine - aient disparu et avec elles tous les emplois qui leurs étaient associés?

Nous le martelons depuis plusieurs années, nos campagnes vivent une crise sans précédent. Cette crise est avant tout économique et sociale. Elle est le fruit d'une politique agricole ultra libérale.
De nombreux paysans ne tirent plus un revenu décent pour vivre de leur métier. Peut-on accepter les suicides des paysans ? Peut-on accepter qu'en France, entre 2000 et 2015, 92 000 fermes - dont 27 0000 en Nouvelle Aquitaine - aient disparu et avec elles tous les emplois qui leurs étaient associés? Peut-on accepter qu'un agriculteur sur trois gagne moins de 354 € par mois (source CCMSA).
Il va aussi falloir arrêter de demander aux petites exploitations agricoles d'appliquer des normes adaptées à des entreprises industrielles. C'est l'élimination administrative des structures artisanales qui s'organise.

Dans le contexte de désolation économique de l'agriculture actuelle et encore plus après l'épisode de gel catastrophique, il est à redouter que des paysans acculés à la faillite en arrivent " à péter un câble".

Il n' est plus temps pour les autorités et les institutions agricoles de répondre par de la communication et des réunions creuses aux problèmes concrets des paysans. Il est temps de changer un système agricole qui sacrifie les paysans et qui en fait la variable d'ajustement de l'agro-alimentaire.

Vous êtes en campagne pour les élections législatives, vous devez entendre cette détresse. Que comptez-vous faire pour arrêter la liquidation en cours des paysans?Êtes-vous prêts à engager un débat parlementaire sur la question du revenu des paysans dès l'ouverture de la prochaine session à l'Assemblée Nationale ?

Le nouveau gouvernement ainsi que la future assemblée nationale doivent contribuer à une réorientation des politiques agricoles pour permettre aux paysans de vivre de leur métier en respectant la santé de tous, pour éviter que de nouveaux drames ne se produisent.
Les enjeux sont énormes. Car il en va du maintien de l'emploi paysan de la vitalité des territoires, de la qualité de  l'alimentation et de la préservation de la valeur ajoutée. Ce débat doit constituer un élément de négociation de la prochaine PAC*.

Nous attendons votre réponse et vos engagements avant le 11 juin 2017.
Chaque jour, ce sont plusieurs dizaines de fermes qui disparaissent.

Le Bureau de la Confédération paysannde de Gironde
05.56.52.26.79 - conf.paysanne33@wanadoo.fr

NOUS CONTACTER Confédération paysanne de Gironde
Tous droits réservés - Confédération Paysanne de Gironde
8, Rue de la Course - 33000 Bordeaux / conf.paysanne33@wanadoo.fr / 05.56.52.26.79