de Gironde

GLYPHOSATE

MONSANTO condamné pour son Round Up. Mais quelle agriculture pour demain ?

20.08.2018 .


20.08.2018 Le Round Up est le désherbant le plus utilisé dans le monde. Il imbibe tous les milieux et on en retrouve dans tous les cours d'eau et dans 100 % des urines analysées ! Le procès de San Francisco ainsi que les « Monsanto papers » ont permis de mettre à jour la dissimulation criminelle d'un danger sanitaire majeur. Des milliers de procès sont à venir. Si on ne change pas vraiment de type d'agriculture, le risque c'est d'abandonner le glyphosate pour une nouvelle molécule dont on mettra encore 30 ans à vérifier la dangerosité.

L'agriculture industrielle : 25 % de l'effet de serre.
C'est l'usage généralisé du Round Up qui a reconfiguré l'agriculture mondiale, en favorisant les grandes monocultures et l'usage des pesticides, en développant les OGM et a précipité l'effondrement de la biodiversité. Résultat : 25 % des émissions de gaz à effet de serre sont générés par l'agriculture.

Cette agriculture industrialisée, génère, au niveau mondial, l'essentiel des Gaz à Effets de Serre produits par l'agriculture. Elle vient accentuer le chaos climatique et les phénomènes de plus en plus brutaux et fréquents qui vont encore s'aggraver dans le futur. Les paysans en sont les premières victimes et vont être contraints de s'y adapter.
Une priorité : bâtir un nouveau projet agricole.
Sortir du modèle « Round Up », c'est un choix que les agriculteurs ne peuvent pas porter seuls.
C'est la société toute entière qui doit porter un nouveau projet agricole comme priorité politique. C'est un effort gigantesque mais il est indispensable : l'emballement climatique des dernières années fait déjà resurgir le spectre de la pénurie alimentaire mondiale.

Développer des formes d'agriculture résiliente, peu émettrice de gaz à effet de serre et fixatrice de carbone, c'est le projet porté par la Confédération Paysanne à travers la promotion de l'agriculture paysanne. Ce sont les savoir-faire humains, qui seront les moteurs de cette révolution

Tous droits réservés - Confédération Paysanne de Gironde