Home > La Feuille Paysanne > n° 84 - juillet 2018
Partager sur :

La Feuille Paysanne


Notre journal, La Feuille Paysanne est notre premier outil d'information. Il participe activement à la dynamique de notre syndicat.
 
Fait pour vous, c'est aussi vous qui le faites !
vous avez une idée ?
une info à faire passer ?
quelque chose vous fait réagir ?
n'hésitez pas à nous envoyer vos articles !

Le numéro du mois

n° 84 - juillet 2018
Editorial
Sommaire Archives

Editorial

Élections professionnelles : choisissons notre avenir !


> Télécharger le numéro 84

Nous sommes à 6 mois des prochaines élections professionnelles du monde agricole.
Les chambres d'agriculture qui seront mises en place suite à ces élections porteront la voix des agriculteurs.

Toute l'agriculture est en crise au terme de 50 années de co-gestion entre l'État et la FNSEA*. Pas une production épargnée. Un tiers des agriculteurs qui a moins de 350 euros de revenu mensuel  et des retraites agricoles de misère !

Le modèle productiviste qui broie les paysans a fait son œuvre. Mais il est arrivé au bout de ses possibilités. Une représentante girondine du syndicat officiel déclarait elle-même : « nous sommes arrivés au bout d'un modèle ». L'enjeu des prochaines élections c'est de savoir s'il va rester une place pour l'agriculture familiale à taille humaine ou si la course à l'agrandissement et au productivisme va s'accélérer.

L'enjeu c'est de savoir si au prétexte de développer « l'agriculture de précision », nos campagnes vont devenir des déserts humains parcourus par des drones et des outils dits « autonomes », qui pourront épandre de façon « sécurisée » des produits toxiques.

L'enjeu c'est de savoir si l'argent public va continuer à arroser des projets déjà dépassés portés souvent par de grandes fortunes.

Au final, allons-nous laisser les clés de la ferme France aux mains de ceux qui l'ont mené dans le mur avec autant de persévérance ?

Une autre agriculture est possible. On peut changer de cap et retrouver la reconnaissance de notre métier. Cette approche commence à se mettre en place dans les différents pays du département.

Il faudra donc une nouvelle voix pour les paysans pour porter cette nouvelle agriculture.

La Confédération paysanne de Gironde portera cette voix. Elle a besoin de vous.

Venez en discuter à la journée de l'agriculture paysanne le 25 août prochain autour d'un verre !

Dominique Techer - Secrétaire départemental

NOUS CONTACTER Confédération paysanne de Gironde -
Tous droits réservés - Confédération Paysanne de Gironde
8, Rue de la Course - 33000 Bordeaux