de Gironde

COMMUNIQUE DE PRESSE

Pesticides : la vérité sur l’accident de 2014 à Villeneuve de Blaye

09.03.2016

Le 5 mai 2014, 23 écoliers et leur enseignante avaient été pris de malaise et hospitalisés en urgence, suite à des pulvérisations réalisées à proximité de l'école de la commune. Une enquête a été diligentée et une information judiciaire est même en cours, dans lequel la SEPANSO a porté plainte et Générations Futures s'est porté partie civile.

Depuis cette date, une rumeur est soigneusement entretenue par la FNSEA* afin d'essayer de disculper les pesticides de synthèse, en cause dans cette affaire. Selon cette rumeur, reprise à tous les niveaux de l'organisation du local au national, c'est une pulvérisation de soufre par un viticulteur bio voisin qui aurait intoxiqué les élèves.

Cette rumeur insidieuse se retrouve aujourd'hui écrite dans un communiqué du 1° mars dernier de la FDSEA* de Gironde, tentant de faire contrefeu aux révélations de l'émission Cash Investigation.
La FDSEA* de Gironde n'hésite pas à écrire que « …la polémique de 2014 concernait un épandage de soufre à proximité d'une école de Villeneuve de Blaye, sur une exploitation conduite en agriculture biologique ». Elle conclut de ce mensonge que : « La pétition visant à traiter en bio à proximité des lieux sensibles est une «fausse bonne idée» !

Générations Futures, La Confédération Paysanne 33, Le collectif Info Médoc Pesticides, le Collectif Alerte pesticides Léognan, les Amis de la Terre Gironde et Vigilance OGM33 tiennent à réagir fermement à cette allégation. En effet, un document interne de l'Agence Régionale de Santé, révélé par le magazine « Spécial Investigation » précise clairement que « des tracteurs ont répandu le jour même des produits fongicides secondairement identifiés ( par le centre anti-poison du CHU de Bordeaux) contenant les substances actives suivantes le mancozèbe, le mefenoxam , la spiroxamine…./…Les effets connus des fongicides identifiés sont concordants avec les symptômes décrits par les enfants et personnels de cette école. »
 

Les choses sont maintenant claires et il est donc temps que les mensonges de la FNSEA* cessent sur ce sujet. Générations Futures, La Confédération Paysanne 33, Le collectif Info Médoc Pesticides, le Collectif Alerte pesticides Léognan, les Amis de la Terre Gironde et Vigilance OGM33 demandent donc instamment à la FNSEA* de diffuser un démenti, à tous les niveaux de son organisation et publiquement, afin que cessent ces rumeurs. De plus elles demandent à l'ARS de rendre public son document cité plus haut afin que les faits soient clairement connus de tous.

 

Contacts:

Générations Futures, Nadine Lauvergeat 06 87 56 27 54
Valérie Murat 06 11 526 597
Collectif Info Médoc pesticides, Marie Lys Bibeyran 06 64 21 89 23
Confédération Paysanne 33, Dominique Techer 06 09 87 55 45
Les Amis de la Terre Gironde, Aurélie Schild 06 62 64 64 26
Collectif Alerte Pesticides Léognan, collectifalertepesticides@gmail.com
Vigilance OGM 33, 06 62 63 94 60


Contacts :
Tous droits réservés - Confédération Paysanne de Gironde