de Gironde

COMMUNIQUE DE PRESSE

LE PROJET D'EXTENSION DE L'USINE DES 12 000 COCHONS REJETÉ

21.06.2016

Il aura fallu presque deux ans au Préfet de Gironde pour prononcer le rejet du projet d'extension de l'usine de porcs le Lay à St Symphorien. Deux ans de vigilance citoyenne pour que l'État reconnaisse l'avis défavorable de l'enquête publique et les dangers de l'industrialisation de l'agriculture.

Aujourd'hui, la Confédération paysanne de Gironde exprime son soulagement de voir le projet rejeté. Elle se réjouit pour tous les ostréiculteurs du Bassin d'Arcachon dont le métier est constamment menacé par la pollution due, en partie, aux rejets de l'agriculture industrielle. Le syndicat se réjouit également pour les vignerons du bassin du Ciron, dont l'économie est liée à la préservation d'un écosystème précieux et fragile qui leur permet de produire des vins exceptionnels. Enfin, c'est surtout la filière porcine du Sud-ouest qui bénéficiera de ce rejet car dans un contexte actuel de crise de surproduction dramatique pour les éleveurs, autoriser l'extension de cette usine aurait contribué à la fragilisation des productions fermières d'excellences  mises en place dans notre région (porcs basque, gascon...).

Cette décision, si elle est bel et bien validée avant le 21 septembre 2016 fera date car elle reconnait les risques sanitaires et environnementaux liés aux élevages industriels et elle tend vers la reconnaissance du droit des citoyens, inscrit au préambule de la Constitution, à vivre dans un environnement sain.

Nous paysans, aux côté des citoyens, nous resterons vigilants et veillerons à ce que le refus du projet soit effectivement acté par le Préfet le 21 septembre prochain. Nous resterons mobilisés pour que le projet ne réapparaisse pas sous une autre forme.


Contacts :
Claire LAVAL - Co-Porte parole - Envoyer un mail - tél: 06 72 99 75 32
Tous droits réservés - Confédération Paysanne de Gironde